Livraison gratuite à partir de 199€ d'achat

Retrait gratuit des commandes disponibles à la cave de D'or et de vins

Livraison gratuite à partir de 199€ d'achat

mon compte
panier
0
ActualitésCultureVins

Les grands mythes du vin 

Marina Tessier
27 janvier 2023
Un commentaire
Avez-vous déjà entendu des rumeurs sur le vin ? En voici 7 qui sauront vous surprendre… Comme la plupart, certaines sont vraies et d’autres fausses, reste à démêler le fictif du réalisme. Les amateurs comme les experts n’ont pas la science infuse, il est donc nécessaire de vérifier les idées reçues. Si la mythologie grecque attribue l’invention du vin à Dionysos, Dieu sanguinaire, incarnant la vivacité et la force végétale. Il n’en demeure pas moins une figure influente du vin et non à l’origine de sa création. 
Afin de rétablir une image précise entre légendes et faits réels, il est nécessaire de remonter quelques années en arrière. Bien que son récit soit différent entre religions, mythes et traditions, l’origine de son apparition est restée intacte. C’est alors que les vignes ont permis au vin d’exister. Passant d’une nature sauvage à une nature exploitée par l’homme, les vignes furent cultivées en -3000 avant JC. A cette époque, elles se cultivent sur les terres d'Egypte et de Phénicie, le vin est alors réservé aux souverains et à leurs proches.

Dissocier l’imaginaire du réel

C’est seulement un siècle plus tard que la viticulture apparaît en Grèce. Ce sont les Egyptiens qui ont appris aux Grecs comment cultiver le vignoble. Cette pratique devient par la suite indispensable pour l’agriculture grecque. Ils décident donc d’étendre leurs plantations sur tout le bassin Méditerranéen. C’est à ce moment précis que le dieu Dionysos est né dans la mythologie grecque. 

Petit à petit, la vigne s’installe sur les sols d’Afrique du Nord et européens tels que : l’Espagne, l’Italie (en Sicile) et le sud de la France. Entre -500 avant JC et le Moyen-Âge, le vin s’implante sous l’influence des Romains. Contrairement à aujourd’hui, le goût du vin n’était pas le même, durant l’antiquité, le vin était coupé à l’eau parsemé d’herbes et d’aromates. A partir du 17ème siècle, l’activité prend de l’ampleur au point où elle cherche à produire du vin de qualité supérieure. Plusieurs facteurs sont pris en compte comme le choix du terroir, la baisse des rendements ainsi que l’amélioration du processus de vinification. Ils font notamment en sorte de faire vieillir le vin sur une longue durée. 

Au 19ème siècle, un puceron nommé le “phylloxéra” envahit les terres du Sud de la France et affecte la majorité du vignoble français. Afin de venir à bout de cette destruction massive, une greffe de ces vignes sur des racines de vignes américaines est instaurée. Cette dévastation aura d’énormes conséquences sur la production de vin : pénuries, abus et réglementations. A cet effet, le service de la Répression des Fraudes voit le jour en 1905.

Penchons-nous désormais sur ces croyances populaires… Elles se sont propagées depuis des millénaires et ne sont pas nécessairement bonnes à croire. Après avoir entendu certaines affirmations à maintes reprises, elles ont fini par ne plus quitter notre esprit. Il est temps de faire lumière sur ces légendes inventées de toute pièce…

Les mythes absurdes

  • Un vieux vin conservé est meilleur qu’un vin que l’on consomme sans attendre :

Ce mythe répandu n’est pas totalement réel. Effectivement, si de nombreuses bouteilles ont besoin de rester dans une cave avant d’être ouvertes car leur qualité augmente grâce au vieillissement du vin. D’autres doivent être bues sans attendre. Cela dépend du type de vin, la plupart ont une date de consommation optimale qu’il ne vaut mieux pas dépasser…

  • Le rouge pour la viande et le blanc pour le poisson :

Si en effet, ces associations sont recommandées il n’y a pas vraiment de règle à suivre. la seule est de vous de faire plaisir . Nous vous donnons  des idées de repas afin de choisir les meilleures cuvées et leurs accompagnements ! 

  • Les bouteilles à vis sont de moins bonne qualité que ceux ayant un bouchon de liège
Ce serait une belle erreur d’y croire. Les bouteilles à vis peuvent être tout autant de bonne qualité que celles avec un bouchon de liège.  Toutefois, les bouchons de liège permettent une meilleur garde du vin grâce à une micro oxygénation.  Le liège se faisant de plus en plus rare, des alternatives existent à l’image des bouchons synthétiques, des bouchons à vis et des bouchons en liège aggloméré.  
  • Le rosé est un mélange de vin blanc et de vin rouge
Ce serait presque offensant pour ses producteurs de garder cette idée en tête. Le rosé n’est pas le résultat d’un assemblage de rouge et de blanc, il est bien plus que ça. C’est en pressant des raisins rouges et en laissant le jus en contact avec les peaux des raisins que le vin a trouvé sa couleur rosée et ses saveurs fruitées. Le Rosé est donc réalisé à partir de raisin rouge;
  • Un vin cher est obligatoirement meilleur :

Si le prix est une variable qui peut expliquer la qualité, certains vins et appellations sont méconnus et n’ont pas une grande côte, pour autant leur qualité est excellente. il faut savoir chercher et dénicher.

  • Le vin bio ne contient pas d’engrais 
Le vin bio est évidemment produit sans l’utilisation d’engrais chimiques ou de produits chimiques synthétiques. Les vignerons biologiques utilisent des méthodes naturelles pour fertiliser leurs vignes, telles que le compost, le fumier et les engrais organiques.

La véritable histoire du vin  

L’histoire du vin remonte à des milliers d’années. Les premières traces de vin remontent à l’Égypte antique, où il était considéré comme un produit sacré. Les Grecs et les Romains ont alors développé leur propre culture du vin. Considéré comme un alcool, ils buvaient afin de célébrer des occasions spéciales et pour accompagner leurs repas.

Les premiers à commercialiser le vin sont les Phéniciens, qui sont parvenus à le produire et le vendre il y a environ 4 000 ans. Par la suite, la production de cet alcool s’est étendu et a vu sa consommation augmenter dans de nombreuses régions du monde. Au fil du temps, le vin est élaboré à partir de différents types de raisins par l’apprentissage de nombreuses méthodes de vinification. 

Désormais, le vin est présent dans le monde entier et est consommé pour ses qualités gustatives ainsi que ses bienfaits pour la santé. La bouteille fut inventée au 17ème siècle, lorsque les vignerons commencèrent à utiliser des bouteilles en verre pour conserver le vin. Celles-ci étaient faites de verre et étaient conçues pour être étanches et résistantes aux pressions internes et externes. Elles ont notamment été créées pour protéger le vin des contaminants et des odeurs extérieures. 

Cette période marque un tournant historique. Les sciences du vin s’installent alors progressivement afin d’étendre la connaissance du vin à travers le monde.

30 ans plus tard, s’ajoute au protocole de sécurité un label connu sous le nom d’appellation d’origine contrôlée. Celui-ci permet dès lors, d’identifier un savoir-faire reconnu et veille à ce que chaque étape du processus de fabrication se fasse dans une et même zone géographique. L’oenologie se fait réellement connaître au 20ème siècle.

J'aime 90 Partager Tweeter Partager Épingler

Article précédent

À votre santé ?

Article suivant

Qu’est-ce que la piquette ?

Recommandé pour vous

Bien comprendre l’étiquette du vin 

Êtes-vous parfois déçu par certaines bouteilles de vin ? Distinguer la qualité des vins sans les avoir goûtés peut s’avérer complexe. Cependant, maîtriser l’art de déchiffrer les étiquettes peut fournir des indications précieuses pour faire des choix éclairés. Comprendre une étiquette de vin constitue un exercice accessible qui vous prémunit contre les déceptions à l'achat. Celles-ci ne sont pas si énigmatiques qu'elles en ont l'air. Parcourez les astuces avisées pour les décrypter et dites adieu aux désagréables surprises ! 

Lire

Domaine de Toraccia

Depuis plus de 50 ans, la famille Imbert a cultivé une véritable passion pour la production de vin biologique en Corse. C’est au sein de leur grand domaine Torraccia, qu’ils mettent en avant la splendeur de leurs terres et leur attachement profond aux méthodes traditionnelles.

Lire

Préserver les bulles de son champagne 

Le champagne continue de charmer avec ses notes rafraîchissantes et ses effervescences joyeuses. Découvrez nos astuces pour préserver la vivacité de votre champagne une fois débouché.

Lire

Avis de la communauté (1 avis)

Commentaires sur Les grands mythes du vin 

chloe - 17 Mars 2023

Merci à vous pour cet article, j’ai appris beaucoup de choses ! Je suis une amatrice de vin et les vôtres sont délicieux !

Laissez nous un avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *