Les pratiques écologiques dans l’industrie viticole - D'or et de vins
panier
0
Livraison gratuite à partir de 199€ d'achat

La viticulture durable vise à garantir la pérennité du vignoble et un revenu stable pour les agriculteurs grâce à une production régulière et de qualité, tout en préservant l’environnement et le bien-être humain. De plus en plus de vignerons français ont adopté cette approche en réponse à la demande croissante de produits sains et à l’intérêt pour une agriculture respectueuse de l’environnement, soutenue également par les autorités européennes et françaises. La mise en œuvre de ces pratiques en faveur de l’écologie exige un changement de mentalité et de méthodes de travail, plutôt qu’une révolution technologique.

Au cœur de la production viticole se trouvent les vignobles, où la culture des raisins prend vie. L’agriculture biologique et biodynamique est en plein essor dans les vignobles du monde entier. Cette approche repose sur l’utilisation de méthodes naturelles, excluant l’usage de produits chimiques synthétiques tels que les pesticides et les engrais chimiques. En favorisant la fertilité des sols grâce à des composts naturels et des préparations biodynamiques, cette pratique vise à maintenir un équilibre harmonieux entre les vignes et leur environnement.

Les vins issus de l’agriculture biologique et biodynamique sont réputés pour leur authenticité et leur expression unique du terroir.  De plus, ces pratiques préservent la santé des travailleurs agricoles et des riverains tout en réduisant l’impact sur la biodiversité locale.

Le bio s’est définitivement ancré dans les habitudes de consommation des Français : en 2021, la consommation de vins bios a enregistré une augmentation de 50 % par rapport à 2013, et plus d’un quart des Français ont déclaré consommer davantage de vin bio qu’il y a deux ans (source : Ipsos pour Sudvinbio).

Ces chiffres témoignent d’un signal très positif pour ce mode de production, en parfait accord avec les nouvelles tendances de consommation. En effet, 53 % des clients français indiquent accorder de l’importance aux labels environnementaux lorsqu’ils achètent du vin, plaçant le label bio en tête des critères recherchés.

Divers engagements incitant aux pratiques écologiques dans les vignobles

TERRA VITIS : Le Label 100% Propre pour une Viticulture Éco-responsable

TERRA VITIS est un label exclusivement dédié à la viticulture, garantissant une approche respectueuse de l’environnement. Les viticulteurs certifiés optimisent judicieusement l’utilisation des ressources naturelles pour cultiver leurs vignes, réduisant ainsi leur impact écologique.

L’un des piliers de ce label est l’usage raisonné des produits phytosanitaires. Les traitements chimiques sont considérés comme un dernier recours, utilisés uniquement pour préserver la récolte lorsque toutes les alternatives écologiques ont été épuisées.

En 2020, pas moins de 236 exploitations viticoles du vignoble bordelais ont été certifiées Terra Vitis, couvrant ainsi une surface impressionnante de 9600 hectares. Cette adhésion croissante témoigne de l’engagement de la filière viticole en faveur de pratiques écoresponsables et durables, plaçant TERRA VITIS en tant que véritable référence dans le monde de la viticulture engagée.

Le Domaine Virgile Joly : Lauréat du Green Wine Initiative Award, un Concours Mondial de Durabilité

Une reconnaissance internationale a couronné en 2022, les efforts du Domaine Virgile Joly, qui s’est vu décerner le prestigieux Green Wine Initiative Award. Ce concours mondial distingue les vignobles les plus exemplaires en matière de durabilité à l’échelle planétaire.

En remportant cet honneur, le Domaine Virgile Joly se positionne comme un modèle d’excellence en matière de pratiques durables dans l’industrie viticole. Cette récompense témoigne de l’engagement de la propriété dans la préservation de l’écosystème, la gestion responsable des ressources naturelles, et la mise en œuvre d’initiatives novatrices en faveur de l’environnement.

Développement Durable et RSE dans le Monde du Vin 

Depuis 2010, l’association “Vignerons en Développement Durable” rassemble des vignerons engagés dans une démarche de Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) de la vigne au verre. Avec son label “Vignerons Engagés”, cette association pionnière a marqué une avancée majeure en France en devenant le premier label RSE et durable exclusivement dédié au monde du vin.

Le label “Vignerons Engagés” témoigne de l’implication concrète de ces vignerons dans des pratiques durables, respectueuses de l’environnement et socialement responsables. De la culture de la vigne jusqu’à la mise en bouteille, ces vignerons s’attachent à intégrer des initiatives éthiques et écologiques dans leur activité, contribuant ainsi à préserver les terroirs et à réduire l’empreinte environnementale du secteur viticole.

Les pratiques durables en cave

Découvrez Argicru : le casier à bouteilles écologique et made in France qui révolutionne la conservation du vin ! Fabriqué à partir d’argile brut pendant 5 mois par l’entreprise Josse à Plancoët, l’Argicru bénéficie d’un design modulable et recyclable, permettant le stockage de plusieurs centaines de bouteilles. Mais comment ce casier en argile parvient-il à préserver le vin des chocs thermiques

Grâce à une nano-structure unique de l’argile, l’Argicru régule naturellement l’hygrométrie à l’intérieur du casier. Lorsque la température ambiante augmente, l’air contenu dans l’argile s’évapore et se refroidit, maintenant ainsi une température optimale pour le vin. En revanche, lorsque la température baisse, l’effet inverse se produit, assurant une conservation constante.

Les propriétés de conservation ont été testées et approuvées par le Pôle Cristal, un centre d’essai spécialisé dans la réfrigération et le génie climatique. Vous pouvez désormais stocker vos précieuses bouteilles en toute confiance, tout en faisant un geste pour l’environnement avec ce casier 100% écologique et recyclable.

Caves à vin refroidies par effet Peltier 

Une technologie innovante, économique et respectueuse de l’environnement. Contrairement aux caves traditionnelles utilisant des fluides frigorigènes néfastes pour la planète, les caves à vin équipées d’un module Peltier sont beaucoup plus silencieuses, économes en énergie et écologiques.

Le principe du refroidissement par effet Peltier a été découvert en 1834 par Jean-Charles Peltier, un physicien passionné ayant suivi ses rêves tardivement après avoir été horloger. Cette technologie permet le déplacement d’énergie sous forme de chaleur induite par un courant électrique, assurant ainsi un refroidissement optimal de vos bouteilles de vin.

En optant pour des solutions comme l’Argicru et les caves à vin à effet Peltier, vous faites le choix d’une consommation responsable et respectueuse de l’environnement, tout en préservant la qualité de vos vins pour les déguster avec modération et plaisir.

Une agriculture résolument tournée vers l’environnement

Le label Vignerons Engagés se distingue en répondant à des impératifs à la fois écologiques et sociaux. Un exemple flagrant de cette démarche est illustré par la Cave des Vignerons de Tavel & Lirac, qui remet en question l’intégralité du processus de production, de la vigne au verre. 

  • Cette approche globale se matérialise par la réduction des intrants à la fois dans les vignobles et pendant les phases de vinification au sein de la cave. Elle englobe également la gestion des équipes, l’optimisation des stocks avec une diminution de l’usage du papier et des fournitures, en faveur d’une démarche de dématérialisation.

En ce qui concerne les méthodes biologiques, le vigneron n’utilise que : 

  • le cuivre et le soufre pour lutter contre les maladies de la vigne. En optant pour la Biodynamie, des préparations à base d’éléments naturels tels que les plantes, la silice de corne ou encore la bouse de corne sont pulvérisées sur la vigne afin de la renforcer. Par ailleurs, l’Association des Vins Naturels regroupe les vignerons qui ont choisi de travailler sans recours à aucun intrant.

La certification, qu’elle soit de quelle nature que ce soit, est avant tout la reconnaissance d’un parcours personnel (parfois transmis de génération en génération) forgé à partir de l’étude de son patrimoine viticole. Chaque individu adopte des orientations en accord avec les spécificités de ses parcelles, en fonction de sa sensibilité personnelle et de la structure de sa production. Certains adoptent des pratiques vertueuses en dehors de tout processus de certification. C’est l’ensemble de ces engagements qui confère à la viticulture une dimension vertueuse et responsable.

Une réaction? Une idée à partager? Laisser un commentaire