Skip to main content

Panier

ActualitésOenologieVins

Astuces pour bien conserver sa bouteille de vin

Par 10 novembre 2022Sans commentaire

Vous êtes en possession d’une bonne bouteille de rouge que l’on vous a offerte et vous souhaitez la conserver pour une grande occasion ? Ou de sorte à ce qu’elle dévoile pleinement son potentiel dans quelques années ? L’endroit idéal de conservation est évidemment une cave à vin. Malheureusement tout le monde n’en a pas une chez soi… Si vous en faites partie, pas d’inquiétudes, des alternatives sont possibles. L’essentiel est de suivre à la lettre nos conseils pour que la dégustation soit aussi bonne des semaines, des mois voire des années plus tard.

Conserver l’arôme présent dans le vin 

Le vin est issu d’un terroir riche, sa qualité est d’autant plus authentique. Il ne faut donc pas négliger son mode de conservation. Le processus de vieillissement se fait uniquement par le développement des arômes. Pour se faire, la phase la plus importante dans ce processus de conservation est de garder la saveur peu importe le temps écoulé entre l’achat et la consommation. Pour cela, évitez d’exposer vos bouteilles aux rayons UV. Le goût serait directement altéré et donnerait à votre vin un “goût de lumière”. 

Si votre bouteille est déjà ouverte, pensez à garder le bouchon de celle-ci et placez-le de la même manière que lorsqu’elle était fermée. 

De même après ouverture, les molécules oxydantes peuvent pénétrer dans votre vin et lui donner une mauvaise saveur. Pour éviter ce soucis, utilisez un bouchon à pompe ou une pompe à vide afin de les extirper. Au cas où vous ne saurez pas, stocker sa bouteille à l’horizontal permet notamment d’éradiquer l’oxydation.

Si vous estimez que la pièce est encore trop chaude pour y laisser vos bouteilles, munissez-vous de papiers journaux et entourez vos bouteilles. Le carton d’origine est aussi une bonne alternative, tous deux éviteront une exposition directe à la chaleur. Privilégiez les lieux sombres, par exemple, le placard, l’important est de les mettre à l’abri des lumières. 

Si vous ne possédez pas de cave à vin 

Conserver sa bouteille de vin à la bonne température (entre 10 et 16°) est un impératif. Choisissez donc l’endroit méthodiquement afin que sa saveur ne soit pas impactée. Si vous avez le budget mais pas l’espace, investissez dans une cave à vin d’appartement.

Si vous optez pour cette solution, n’ayez aucune crainte, elle maintiendra vos vins rouges à l’identique. L‘humidité, luminosité et température seront similaires à celle d’une cave à vin. La température est un facteur essentiel, il est nécessaire d’être rigoureux sur les endroits de conservation. Choisissez donc une pièce à température modérée et constante, ni trop chaude ni trop froide. 

Conserver sa bouteille de vin à la bonne température (entre 10 et 16°) est un impératif. Choisissez donc l’endroit méthodiquement afin que sa saveur ne soit pas impactée. Si vous avez le budget mais pas l’espace, investissez dans une cave à vin d’appartement.

Si vous optez pour cette solution, n’ayez aucune crainte, elle maintiendra vos vins rouges à l’identique. L‘humidité, luminosité et température seront similaires à celle d’une cave à vin. La température est un facteur essentiel, il est nécessaire d’être rigoureux sur les endroits de conservation. Choisissez donc une pièce à température modérée et constante, ni trop chaude ni trop froide. 

Si vous ne souhaitez pas ou ne pouvez pas investir dans une cave à vin d’appartement, d’autres méthodes sont envisageables :

  • Si vous disposez d’un garage, il sera un alibi parfait, protégée de la lumière et de la chaleur, votre bouteille gardera sa fraîcheur et son arôme naturel.
  • Aménagez une pièce spécialement pour vos bouteilles de vin et respectez chaque élément de conservation (température, lumière, position et humidité).
  • Si vous avez prévu d’ouvrir votre bouteille dans les jours qui suivent, le réfrigérateur est une option envisageable. Si votre bouteille est déjà entamée, vous pouvez également la conserver jusqu’au lendemain.
  • Avant de déguster votre vin, sortez la bouteille du frigo pendant quelques minutes afin qu’elle soit exposée à la chaleur. L’objectif est qu’elle puisse atteindre la température idéale, entre 15 et 17° pour le vin rouge et dans les 10/12 degrés pour le vin blanc.

Les erreurs à ne pas commettre  

Certaines erreurs d’inattentions peuvent arriver très vite, voici quelques astuces pour y échapper : 

Si vous habitez en ville proche des transports en commun ou des routes à fortes affluences, les vibrations engendrées peuvent porter atteinte à votre vin et favoriser son oxydation. Cela vaut également pour les appareils présents chez vous (machine à laver, sèche linge…).

Faites en sorte que les enfants et animaux ne puissent pas accéder à vos bouteilles pour protéger d’une possible casse de vos précieuses bouteilles.

Si votre bouteille possède un bouchon en liège, soyez vigilant car ils ne permettent pas à votre vin de se protéger de l’air extérieur. Par conséquent, si vos bouteilles sont entreposées avec d’autres produits avec de fortes odeurs, votre vin ne sera pas épargné…

Afin de maintenir les températures, évitez les endroits de passage, préférez une pièce de stockage calme dédiée spécialement au rangement de vos bouteilles. Ne négligez pas le taux d’humidité présent dans la pièce. L’hygrométrie doit se situer entre 55 et 77°. Si vous n’avez pas le matériel adapté pour mesurer l’humidité, fiez-vous à votre instinct. 

Il est nécessaire que le niveau de chaleur ne soit pas trop élevé, s’ il est au-dessus de 16°, cela va entraîner l’accélération du processus du vieillissement du vin. Par ailleurs, si la température est trop basse, le processus va au contraire ralentir.

Une réaction? Une idée à partager? Laisser un commentaire