Skip to main content

Panier

Soirée entre amis, dîner en amoureux, apéritif avec ses collègues ou même anniversaire… Les occasions ne manquent pas pour boire un coup et trinquer à la santé de ses proches. Mais pourquoi est-ce qu’on trinque ? D’où vient cette tradition qui existe partout dans le monde ?  

On connaît tous le procédé : on ouvre une bouteille, on remplit bien les verres, tchin tchin, les verres s’entrechoquent, on se regarde dans les yeux et on dit « Santé ! ». Cette tradition affectueuse, qui dure depuis des siècles, n’a en réalité, pas toujours été des plus bienveillantes. 

Pour comprendre l’origine de cette habitude, il faut remonter au temps du Moyen Âge. À l’époque, pendant les repas, il était courant d’assassiner son ennemi en versant du poison dans le verre qu’il allait boire. Pour s’assurer alors qu’aucun meurtre n’allait être commis, il était de coutume de cogner les verres les uns contre les autres pour que les liquides se mélangent et ainsi boire un peu de la boisson de l’autre personne. Généralement, ça coupait l’envie d’empoisonner son ennemi. 

Le breuvage étant partagé, aucun risque d’empoisonnement. Rassurez-vous, les verres étaient autrement plus résistants que ceux d’aujourd’hui, qui se briseraient si jamais on trinquait avec la même force. Attention, il fallait également se regarder dans les yeux, car celui qui jetait un regard sur son verre pouvait être le signe d’une fébrilité et donc d’une possible trahison. 

D’où vient l’expression « À ta santé ! » lorsqu’on trinque ?

On pensait également à cette époque, que la consommation à l’excès d’alcool, et de vin, notamment, était bon pour la santé et pouvait purifier l’estomac pendant le sommeil. D’où l’expression « À ta santé ! ». Chaque langue à sa manière de le dire ; en anglais, on dit « cheers », en espagnol « salud », « prost » pour l’allemand ou encore « kanpaï » en japonais.  

Au fil des décennies, trinquer est devenu une tradition conviviale. En général, on trinque avec des verres d’alcool, de vins par exemple, mais on peut en réalité le faire avec n’importe quelle boisson, bio, alcoolisée ou même avec de l’eau.  

De nombreuses expressions sont utilisées de nos jours : on porte un toast, on lève son verre, on dit « tchin tchin » qui vient d’ailleurs du chinois « qing qing » employé pour inviter quelqu’un à boire.

L’action de trinquer à aujourd’hui bien évolué. La plupart des personnes trinquent sans pour autant savoir pourquoi. C’est devenu une habitude. En France, avant de passer un bon moment en famille ou entre amis, on trinque et la soirée peut commencer. Mais l’action de trinquer, c’est avant tout se rassembler pour passer un bon moment ! 

Alors maintenant, que vous connaissez l’histoire, vous n’aurez plus aucune excuse au prochain apéro pour ne pas expliquer le geste et les expressions de cette pratique. Nous, on lève notre verre à la culture !

Une réaction? Une idée à partager? Laisser un commentaire